Le jeu musical du FUTUR!

Je ne m'en cache pas, j'ai un faible pour les jeux en développement et les choses gratuites qu'on trouve sur les sites de concours, les sites universitaires de design de jeux... tout ce qu'il y a de plus indépendant et éloigné du jeu "à vendre". On retrouve dans ce domaine des choses vraiment particulières et ce qu'il y a de bien, c'est qu'on a rien à perdre mis à part une demi-heure de temps. Cette semaine, j'ai donc passé du temps avec la bêta d'un jeu musical développé à Montréal. Si ces jeux ont connu leurs années de gloire avec les Dance Dance Revolution, Taiko: Drum Master et Guitar Hero, la popularité du grand publique s'est graduellement estompée et seuls les développeurs indépendants osent encore s'aventurer profondément dans le domaine. Il faut noter d'ailleurs que tous ceux jeux musicaux ont quelque chose en commun, un accent prononcé sur le respect du rythme et pratiquement rien sur la théorie musicale, la mélodie ou les sonorités. C'est pourquoi on parle souvent de jeux de rythme puisque la création musicale est rarement mise en premier plan (malgré que des itérations récentes de Guitar Hero permettent la composition de chansons complètes). Pour le musicien qui cherche vraiment un jeu musical, la voie à suivre mène directement aux consoles portatives où des logiciels d'apprentissage d'nstruments variés et de composition sont disponibles ( Beatmaker [iPhone], Korg DS-10 plus [DSi], Rythm Core Alpha [DSiWare] ). Malheureusement, ces outils restent, ultimement, des outils et n'ont rien à voir avec un jeu vidéo tel que nous le connaissons. Fract OSC est un peu de chaque...


Inspiré fortement de Myst et Rez avec une forte dose de TRON. On peut voir immédiatement les références à TRON et les joueurs ayant déjà essayé Darwinia auront même une impression de déjà vu. Au niveau de la progression et des tâches à effectuer dans le jeu, l'influence de Myst est très claire. On commence par activer des machines qui nécessitent parfois des mots de passe ou la résolution d'une énigme. La solution est toujours récompensée par l'activation d'une machine géante qui produit des sons de synthétiseur. Le joueur a à utiliser les indices qu'il trouve (par exemple une séquence de petits rectangles en relief sur un mur) pour progresser. Ce qui est intéressant, c'est que ces séquences sont souvent des partitions musicales telles qu'utilisées pour séquencer la musique qui sort d'un synthétiseur dans la vraie vie. Au début, tout est abstrait et simple mais plus l'aventure avance, plus ce que le joueur fait est directement en lien avec ce qu'il entend. La bêta ne rend pas exactement justice au concept dans ce cas précis. Il faudra attendre la version complète pour saisir toute la liberté qui sera offerte au joueur. En attendant, le vidéo suivant devrait vous donner un aperçu pour le moins alléchant.


Si on croit ce qu'en disent les développeurs Phosfiend Systems, le jeu se passe dans un synthétiseur géant où le joueur doit activer chaque composante et en comprendre les détails les plus profonds. Dans chacune des sections, les énigmes apprennent au joueur à utiliser toutes les composantes qui sont utilisées dans les synthétiseurs modernes. Il serait donc possible de générer, à partir des machines géantes qui auront été activées, des sons personnalisés qui pourront être agencés sur des pistes afin de faire des pièces musicales complètes et entièrement nouvelles. Pour ma part, je considère que l'intérêt est énorme puisque n'importe qui qui croyait pouvoir arriver à quelque chose de valable avec les logiciels sur consoles portatives cités plus haut avec seulement une connaissance de base (même solide) de la musique s'est probablement heurté à un mur de brique. Ce qu'on nous annonce ici, c'est une aventure intéressante avec des caractéristiques visuelles et sonores impressionnante, qui risque de permettre à une personne sans connaissances ou talent musicaux de s'initier, mine de rien, à la synthèse et à la composition. Le plus fascinant dans tout ça est que tout le jeu semble pouvoir se passer de mots. Malgré que de connaître les termes associés à ce qu'on touche dans le jeu n'est pas une mauvaise chose, la connaissance du vocabulaire musical est sans pertinence dans le contexte du jeu et pourrait vous permettre de bâtir une odyssée techno-psychédélique à votre image seulement "au feeling". Avant de partir, je vous recommande d'écouter ce dernier vidéo sur le développement du jeu et de visiter la page Soundcloud de Fract OSC: ici et d'essayer la Bêta. Dans un autre ordre d'idées, si l'envie vous prend de financer des jeux en Alpha au prix que vous voulez, visitez Indie Royale pour 3 jeux en développement pas cher pas cher !


Mise à jour: On parle de Fract OSC PARTOUT!